24 janvier 2018

J’écris pour agir. Écrire m’évite le pire. Les mots s’imposent en silence et sont en cela cousins de la lumière : omnipré­sents et néces­saires. Sans eux, je verrais nettement moins bien de qui je veux parler.

séries :
 — un ami qui te voit du bien
 — vraima­nences
 — making-of

table des matières…

un ami qui te voit du bien

Autofiction vagabonde par carte-postale sans but ni fin.

vraimanences

Des histoires vraies qui remontent à la surface au gré de l’archive et des temps.

making-of

En coulisses…